Qu’est-ce qu’un advisory board?

Trop de dirigeants, encore mal informés, ne partagent pas la conviction que la mise en place d’un advisory board ou parfois appelé conseil consultatif, contribue fortement au développement de l’entreprise. Pourtant, dans un contexte où les prises de décision s’intensifient, il est particulièrement difficile pour un dirigeant de « décider » de tout, tout seul.

La vertu principale de l’advisory board, en permettant la rencontre régulière du dirigeant avec d’autres membres extérieurs à l’entreprise, est de permettre de sortir de l’isolement et de prendre de la hauteur.

A condition toutefois, que les personnes soient bien choisies pour composer le board et que celui-ci soit adapté aux besoins de l’entreprise et de ses actionnaires.

Comment mettre en place son propre advisory board ?

L’advisory board se définit littéralement comme un conseil consultatif composé de personnes qualifiées, généralement extérieures à l’entreprise. Sa vocation ? Élargir la vision du dirigeant, le challenger de façon positive et lui fournir les compétences qui manquent à l’entreprise.

 L’advisory board ne doit pas être confondu avec le Conseil d’Administration, tel qu’il existe au sens du Code de Commerce, et rendu obligatoire pour les sociétés anonymes.

 La décision de mettre en place un advisory board relève toujours du choix du dirigeant et n’est pas une obligation légale dans les sociétés par actions simplifiées (SAS). Ce qui n’empêche pas toutefois certaines SAS de les appeler parfois conseils d’administration, conseils de surveillance ou conseils stratégiques.

 Cela signifie donc qu’en pratique, les membres d’un advisory board ne peuvent pas remettre en cause les prérogatives légales du Président d’une SAS. Il n’y a donc aucun risque de perte de pouvoir du Président de SAS qui s’entoure de la présence de personnes dans un advisory board, sauf s’il en avait été décidé autrement dans les statuts de la société.

Un advisory board, pour quoi faire ?

La première qualité d’un dirigeant, outre le courage, doit être sa perméabilité au monde extérieur et sa capacité à appréhender les signaux faibles de son marché. Avoir une ouverture de l’esprit permet de ne pas rester prisonnier de ses certitudes.

 Bien qu’il reste difficile de savoir quelle instance dans l’entreprise est le plus en mesure d’appréhender les signaux faibles, la mise en place d’un advisory board proactif favorise la prise de recul et augmente les chances pour l’entreprise et le dirigeant d’anticiper les changements.

 Il aura également une valeur ajoutée pour l’entreprise dans nombre de situations telles que : l’arrivée de nouveaux investisseurs ou bien une introduction en Bourse.

 Le fait d’avoir mis en place un advisory board sera un véritable atout pour le dirigeant, puisque qu’il lui permettra de renforcer son poids dans les futures négociations avec les investisseurs et d’intégrer les exigences du marché coté en termes de bonnes pratiques.