Sélectionner une page

Pour la première fois dans l’histoire, près de cinq générations se côtoient. Cette réalité induit désormais que plusieurs perceptions, plusieurs points de vue se confrontent, se défient, se complètent. Chacun en fonction de la génération à laquelle il appartient.

 

La dernière génération présente sur le marché du travail présente des caractéristiques que les précédentes n’ont pas. Hyper connectée, hyper mobile, entreprenante, elle maitrise parfaitement l’utilisation des technologies, et vit dans l’ère de l’influence. Son comportement a marqué profondément ses dernières années, la société dans laquelle nous vivons.

 

Dans ce contexte, la plupart des entreprises ou organisations doivent s’adapter pour refléter cette diversité multigénérationnelle. Or le chemin reste long à parcourir en la matière, notamment lorsqu’il s’agit de gouvernance. La présence des personnes de moins de 40 ans, reste encore très marginale dans les organes de gouvernance des organisations.

 

Pour plusieurs raisons, il devient désormais indispensable d’intégrer cette dernière génération dans les organes de gouvernance :

 

  • Le renouvellement des sièges d’administrateurs permet une meilleure oxygénation de vos conseils en « âge », et la montée en compétence des plus jeunes. La dernière génération n’a pas la même expérience à faire valoir que ses ainés, mais son apprentissage doit passer par une intégration précoce pour leur permettre d’être efficace sans attendre le cap des 50 ans ;

 

  • La nouvelle génération a son propre point de vue et l’exprime quelque soit son interlocuteur. Elle s’affranchit beaucoup plus facilement que ses ainés des considérations de titre ou de fonction. Elle cherche à comprendre, recherche la transparence et les explications. En l’intégrant dans vos conseils, vous permettez plus d’interactions, d’échanges de points de vue. N’oubliez pas qu’elle est également en train de bâtir, en dehors de vos organes de gouvernance, le monde de demain. Et sa vision, forcément différente de la vôtre sera nécessairement un atout pour transformer vos organisations.

 

  • Elle a des compétences que la majorité de vos administrateurs n’ont pas. Vous avez certes de l’expérience, et celle-ci est honorable dans la mesure où elle vous permet d’acquérir une certaine sagesse, propice à la prise de décision. Mais êtes-vous certains désormais que vos administrateurs aient les compétences pour accompagner l’entreprise dans le futur ? Exemple : stratégie digitale, cyber sécurité, data, environnement…

 

Et nulle question de les considérer différemment de vos administrateurs. Ils ont un rôle à jouer et engagés ils le tiendront jusqu’au bout. Sans avoir de boule de cristal, il y à fort à parier qu’ils ne tiendront pas un siège à vie. C’est dans leur gène. Pas question de rester à tourner en rond pendant des années. Profitez-en, c’est une super opportunité qui vous permettra de tester de nouvelles compétences et de faire « twister » la façon de fonctionner dans vos conseils.

Nous rencontrer

Euratechnologies

165 avenue de Bretagne
59000, Lille